l'académie d'ordana, le royaume s'étend. Index du Forum




 L'Académie d'Ordana 
 


Construire, bâtir, développer, améliorer. Tout commençait, tout s'affinait.
Avec le temps, avec la sueur des hommes et femmes réunis, avec passion, avec détermination, ils forgeaient
leur rêve, ils créaient leur monde, ils prenaient leur destin en main.

   
Lothnostir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'académie d'ordana, le royaume s'étend. Index du Forum -> Taverne -> Présentation des joueurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 19:21 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant


L'histoire que je vais vous conter à présent parle d'un elfe noir. Pas gigantesque, pas de force surhumaine, pas de vision à travers les monts, pas de dons particuliers en fait. C'était juste un elfe noir, cependant pour lui, cela représentait beaucoup.
Il se nomme Lothnostir.
  

Lothnostir, personnage sombre et mélancolique, de lignée inconnue, tends à unir des hommes et femmes dans le but d'atteindre son idéal. Il ne veut pas d'une ère de paix ou une bêtise du même style. Il sait bien que cela est impossible. Mais réunir des buts, des causes similaires à la sienne occupe toute sa vie. Il ne peut se défaire de la volonté d'assembler les cultures, les idéaux, les principes pour former un groupe comparable à nul autre, un groupe qui imposerai le respect juste par sa présence. Et qui démontrerai au monde la possibilité d'exister en cohabitation.

Dans cette tache il appris à manier les mots. Pour lui les mots sont des armes. Ils peuvent blesser comme rendre fort.
Ils peuvent autant tuer que rendre la vie.

Malgré un entourage affectif restreint, il sut, grâce aux mots, se créer un réseau. Il s'entoura de conteurs,
d'invisibles, de héros, de rejetés, d'influents, de bannis.

Sa place était devenu importante et il sentait que la marche commençait. On lui demandait plus, on le poussait
d'avantage. On étouffait entre les barrières psychiques des autres. Un besoin de liberté, de reconnaissance
s'échappait de leurs âmes.

Il commença alors le "recrutement".

Construire, bâtir, développer, améliorer. Tout commençait, tout s'affinait.
Avec le temps, avec la sueur des hommes et femmes réunis, avec passion, avec détermination, ils forgeaient
leur rêve, ils créaient leur monde, ils prenaient leur destin en main.   

_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Mai - 19:21 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Glorialk
Soldat D'Emeraude

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2011
Messages: 30
Localisation: Fontainebleau

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 19:12 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

belle image et belle présentation!! à toi de jouer maintenant pour le maintien du roi (même si tout va très bien en ce moment!!)

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Guilo78
Prince Du Savoir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 65
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 21:37 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

Ce n'est pas la première fois pour Mad et moi de faire ce genre de RP ^^ je trouve qu'on s'en sort bien sur celui ci ^^
_________________
Le dernier espoir, c'est la fuite...


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 21:50 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

Merci beaucoup à vous deux!

Bon j'ai de nouveaux écris donc si vous avez le courage de lire =)
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 21:52 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

                « Que regardes-tu Fanleust ? Retourne réparer ce fer forgé, nom d’un gobelin farci ! » Toujours dans la lune celui-là ! Il a beau être un très bon apprenti ; je ne lui confierai pas un prisonnier aveugle, amputé des deux jambes et enterré de la moitié du corps dans le sol à garder, de peur qu’il le laisse s’échapper. Aurait-il vu un elfe cette fois-ci ? Non mais franchement je lui foutrais un bon coup de pied au derrière moi !


                « Mais, maître Bramglot, un homme se dirige vers notre village ! Cela fait longtemps que nous n’avons pas eu d’invité dans notre village ! Il faut aller l’accueillir comme il se doit ! »


                -Eh bien si quelqu’un va l’accueillir, ce ne sera sûrement pas toi, il risquerait de prendre peur et de ne pas s’arrêter ! Va donc finir ce que tu as commencé, et dépêche-toi si tu ne veux pas rater ton rendez-vous avec cette jolie fille, C’iane c’est ça ?


                -Oui maître Bramglot, à vos ordres maîtres Bramglot ! »


                Il épela ces mots au garde-à-vous. Puis il détala, plus vite qu’un lynx des plaines qui chassait son gibier, vers l’atelier pour finir son ouvrage. Sans bien sûr, lâcher un grognement qui ressemblait fort à un juron quant à sa totale ignorance à propos de l’étranger.


                La folie de la jeunesse ! Bramglot le regarda partir avec un petit sourire en coin, se rappelant son impétuosité, il y a de ça quelques années. Puis, tout de même curieux, il tourna son regard vers l’homme dont parlait Fanleust. Il dut porter ses mains à son front pour empêcher le soleil de venir lui mordre les yeux, puis l’aperçu.


                D’après sa carrure, c’était un jeune adulte. Il avançait d’un pas habile et assuré à la fois. Bramglot sut que cet homme savait combattre dès qu’il aperçut cette démarche. La tunique de cuir qu’il portait dissimulait son corps au regard du vieux forgeron. Et la capuche ne laissait entrevoir que son menton carré ainsi que ses cheveux longs, d’un blanc étrange. Comment avoir une telle démarche guerrière, lorsque l’on a des cheveux blancs ? Bramglot s’interrogeait, en détaillant de plus en plus cet homme qui, maintenant, l’intriguait. Des bandages de tissus entouraient ses mains sûrement meurtries. Qui elles, portaient un long cylindre de tissus, comme si un bâton ou autre chose était à l’intérieur de ce dédale de tissus. Une ceinture en cuir attachait cet étrange bagage que l’homme avait posé sur son épaule et auquel il avait assuré la stabilité avec sa main droite. Son ample tunique ne permettait pas de le voir d’avantage. La frustration commençait à piquer le nez de Bramglot.
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 21:59 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

                « Hey ! Maître Bramglot ! Hey ho ! J’ai fini moi ! Puis-je y aller ? »


                Bramglot sursauta comme un jeune daim apeuré. Son cœur battait la chamade comme un jeune homme courtisant sa promise. Il se retourna, le feu aux joues.


                « Bien sûr bougre de crétin ! », hurla-t-il.


                Fanleust ne compris pas ce qui lui arrivait, mais il partit sans demander son reste.


                Que m’est-il arrivé ? Combien de temps suis-je resté planté là comme une laitue ? Qui est cet homme ? Autant de questions sans réponses tournaient, se retournaient et voltigeaient dans la tête de ce brave Bramglot. Il retourna dans son atelier en se grattant la tête et en grommelant sur tout et n’importe quoi.


                D’autres habitants avaient vu cet homme arriver par le chemin qui mène au sud et ils allèrent à la rencontre de ce nouvel invité.


                « Salutations brave homme !


                -Salutations à vous aussi cher monsieur, je m’appelle Lohtir. Je voyage depuis plusieurs jours sans rencontrer âme qui vive et je dois dire que je m’ennuie à mourir. Mes provisions commencent à se faire rares et j’ai grandement besoin de me reposer dans un vrai lit. Pourrais-je demander hospitalité et compagnie dans votre fort joli village ?


                -Tu t’adresse à la bonne personne Lohtir, je suis Cinolède, l’ancien de ce village, et je me ferais un plaisir de te présenter à mes compagnons pour que tu puisses trouver ce dont tu as besoin. Suis-moi donc, tu dois être épuisé. »


                Pendant qu’ils marchaient côte à côte, Lothir lui expliquait ce qui l’amenait à parcourir vallées et montagnes et Cinolède lui présentait où se loger, où acheter des provisions et les différents habitants du village.


                « Voyez-vous Cinolède, je suis conteur et je transmet autant d’histoires que j’en découvre en voyageant de-ci, de-là, au gré du vent et des chemins. Je me ferais un plaisir de vous en contez une ce soir, à vous ainsi qu’à tous les habitants de ce village, pour votre bonté et votre gentillesse. Je n’ai pas eu de public depuis longtemps et j’ai peur que ma langue ne s’engourdisse si cela continue !


                -C’est très gentil à toi Lothir. Je ferai passer le message et nous nous installerons ce soir autour du feu en mangeant de bonnes viandes et en buvant tes paroles. »
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 22:02 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

                Durant toute la fin de l’après-midi, Bramglot ne réussit pas à approcher ce « Lothir » qui lui paressait louche. Tout le monde lui parlait de sa vie, lui demandait comment étaient les contrées que personne n’avait jamais vues, etc.


                Il m’énerve ! Bramglot sentait une boule de colère monter en lui et lui rester dans la gorge. Un conteur ? Et puis quoi encore ! Dans ce cas-là je suis un kobold moi ! Et je passe encore pour un grincheux geignard. Quelle bande d’ignares ceux-là !

                Ce soir-là, la place des fêtes, qui était en fait un champ avec des rondins de bois qui servaient de bancs et de tabourets, était pleine. La foule affluait, gesticulait, se bousculait, rigolait, etc. Le repas fût entamer et tout le monde s’assit autour des tables improvisées. Cinolède se leva et pris alors la parole. Le brouhaha était tel qu’il éleva la voix. Mais on ne l’entendait toujours pas. Bramglot le vit et il gueula alors tellement fort pour les faire taire que la moitié de l’assistance failli s’étrangler avec son morceau de chevreuil. Cinolède le remercia de la tête tout en regardant avec compassion son voisin qui tentait de reprendre son souffle après cette frayeur.

                « Merci mes amis. Tout d’abords bonsoir à ceux que je n’ai pas eu la joie d’encore voir ce soir. Je pense que vous êtes tous au courant mais je tenais à vous présenter Lothir qui nous fait l’honneur, ce soir, de nous conter une histoire qu’il a apprise lors de ces nombreux voyages. Je vous prierais de l’écouter avec attention. Sur ce, je vous souhaite un bon appétit et un beau conte. »

                Lothir se leva, s’assit au milieu de la foule, attirant tous les regards sur lui. Son visage étant caché, c’était ces cheveux, qui se reflétaient à la lueur des braises, qui attiraient l’œil de tout le monde. Il écarta les bras qu’il tenait le long de son corps, proposant une étreinte à l’assemblée entière, et commença à parler.

                « Bonsoir, demoiselles, damoiseaux, gentes dames et braves hommes. Je vais, ce soir, vous conter une histoire. N’ayez pas peur, approchez-vous du feu pour que je puisse vous voir. Venez tendre l’oreille, je la bercerais comme un nouveau-né. Je vous murmurerais des paroles à faire frémir, à faire rire, à faire pleurer mais aussi à faire sourire. Sans parler de bien d’autres sentiments qui émergeront, qui se mêleront dans votre esprit, au fur et à mesure de mon histoire. Vous voici donc réuni –il se leva d’un bond- pour écouter cette histoire que nul autre n’égale. Vous voyagerez, découvrirez monts et merveilles avec moi ce soir, au rythme des mots et des silences. »


                Il se rassit doucement et rabattit ses bras sur ses genoux avant que quiconque n’ait compris qu’il s’était levé. Les oreilles frémissaient dans l’assemblée, avide de cette histoire promise. Les enfants avaient les yeux écarquillés comme les lunettes de l’ancien. Tout le monde attendait en retenant son souffle, tout le monde était accroché à ses lèvres.
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 22:04 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

             Il commença alors son récit d’une voix douce et grave, en accompagnant, en appuyant ses paroles par des gestes démesurés et vifs.


             « Tout commence dans le petit village de Mivran, dans le comté de Crolwest. C’est un hameau paisible entre les collines Olanches et Vacabaux. La vie y est aussi paisible qu’elle pourrait être dans des villages sans histoires du même acabit que Mivran. Un petit fleuve se glisse paisiblement dans le lit de la vallée aux abords du village. On y croise des femmes, souriantes,  blaguant sur les derniers ragots, faire la vaisselle aux heures matinales. La forêt qui jonche ce fleuve est un coin de paradis. Des feuilles aux couleurs orangées craquent sous les pieds durant l’automne, la mousse recouvre les rochers et racines qui trainent le long des chemins sinueux et on y aperçoit toute sorte d’animaux sauvages, qui ne s’approchent guère de la lisière, par peur du bruit que le village dégage.


              Ses habitants se serraient les coudes pour mener la meilleure vie possible. Le forgeron ne disait jamais non pour réparer une roue cassée, le boulanger acceptait des produits de toute utilité contre son pain frais et craquant, le chef du village savait mettre la main à la patte pour aider ses confrères et je pourrais citer comme cela tous les résidents du village.

              Tout s’accordait, tout était simple. Les saisons de mariage au solstice se suivaient, les couples donnaient naissance à de jolis enfants qui jouaient autours de puits principal avec des cerceaux et des poupées de bois ou de paille que construisait l’ancien. Les sourires étaient monnaie courante, les rires se répandaient dans l’air comme la fraicheur d’une brise d’été. Bien sûr il y avait des départs, non sans peine les jeunes adultes quittaient le village en quête d’aventure. Cependant aucun n’étaient rejetés ou ignorés. Mais leur départ donnait vie à une fête pleine de rires et de pleurs pour leur apporter chance et fortune. »
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 22:05 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

Et voilà un petit jet =)

Dites moi ce que vous en pensez si vous avez eu le courage d'arriver jusque là Wink
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Guilo78
Prince Du Savoir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 65
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 19:27 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

La suite ! la suite ! la suite !!!
_________________
Le dernier espoir, c'est la fuite...


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 19:33 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

Eh bien laisse moi deux ou trois ans pour continuer et ok Mr. Green
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Guilo78
Prince Du Savoir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 65
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 22:34 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

Maiiiiis !! franchement j'était trop a fond dedans !! je veut savoir ce qui se passe aprés !!


Ps : j'ai grillé ton Fanleust ^^ sa par contre c'est... comment dire.... profond XD
_________________
Le dernier espoir, c'est la fuite...


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 23:39 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

Oui j'avais un bouquin à côté de moi (devine lequel ^^)et j'ai utilisé les noms (un petit peu changé) pour le début de l'histoire, pas mal non? =p
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Guilo78
Prince Du Savoir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 65
Localisation: france

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 23:58 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

Ouais pas mal du tout !!

Nan franchement j'ai hate de voir la suite !!! =)
_________________
Le dernier espoir, c'est la fuite...


Revenir en haut
Madmat
Roi

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2011
Messages: 106

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 00:10 (2011)    Sujet du message: Lothnostir Répondre en citant

C'est en cours c'est en cours Wink

Malgré que la dernière fois c'était de l'inspiration pure la suite prends tout de même forme =)
_________________
Je serais vaillant et brave, tant que j'aurais des compagnons à protéger.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:54 (2018)    Sujet du message: Lothnostir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'académie d'ordana, le royaume s'étend. Index du Forum -> Taverne -> Présentation des joueurs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation